Surveillante de baignade en France : « fais-le, et profite »

Iris, badmeester Frankrijk
27 octobre 2016 FranceSurveillant de baignade

Après avoir fini mes études, j’ai cherché sur Internet un job d’été, et suis arrivé à mes fins avec European Leisure Jobs. Ils avaient une offre pour un surveillant de baignade en France. Ce travail était fait pour moi car j’avais déjà occupé ce poste pendant quelques années aux Pays-Bas. Après avoir reçu ma candidature, Sophie, la recruteuse, a réagi très vite et en une semaine, tout était arrangé. J’ai eu un entretien d’embauche, qui s’est avéré concluant. J’ai alors fait un CV en anglais, qu’European Leisure Jobs a envoyé à un camping. Le directeur a alors accepté de me recruter. Le 9 mai, je suis allé á la journée de formation et d’intégration. J’étais enfin prête à partir.

Occupée, je l’étais bien !

Les portes s’ouvraient à 10h pour accueillir les campeurs. Le camping avait mis à disposition 300 chaises longues dès le début de la saison, parce que dans les moments d’affluence, il y avait 1325 personnes dans la piscine ! En tant que surveillant de baignade, nous avions autorité sur tout ce qui concernait la piscine car nous supervisions le bassin et les côtés…même quand il pleuvait ! Heureusement, cela n’est pas arrivé souvent. Quand il pleuvait, nous remettions en ordre la piscine : réparer des parasols, ranger les chaises longues ainsi que vérifier qu’il n’y avait pas de problèmes pour les différents bassins. Pendant mes journées, je pouvais me retrouver tout seul à surveiller, ou avec 2 ou 3 collègues. Vers 19h30, nous commencions à nettoyer car la piscine fermait à 20h.

A 1207 kilomètres de chez moi…

J’ai conduit jusqu’au camping avec mon collègue Timo. Ça faisait 1207 km de route, mais ça signifiait que j’allais pouvoir faire plein de choses cools durant mes jours de congé. On faisait des aller-retours entre le supermarché et le camping avec les collègues pour se cuisiner des bons diners, des barbecues et même se faire des feux de camps.

Je garde en moi des moments  mémorables !

La grosse différence entre le travail en France et aux Pays-Bas est que les vacanciers sont super sympas et relax. On pouvait clairement voir qu’ils étaient en vacances, et qu’ils étaient là pour se reposer. Le climat y est pour beaucoup. A ce cadre de rêve, vous pouvez ajouter les mélodies des différentes langues que j’entendais chaque jour !