Interprète, présentateur et centre d’information. Yari vous raconte son histoire !

18 octobre 2016 AnimationFrance

La procédure de sélection fut rapide. Initialement, European Leisure Jobs ne trouvait pas de jobs pouvant me correspondre, du fait de ma maîtrise limitée des langues. Cependant, à la dernière minute, une place taillée sur mesure pour mon profil se libéra. Tout se passa vite, je fus invité dans leurs locaux pour préparer mon futur départ.

Une ambiance familiale !

Mon travail était très varié. Mon job était appelé animateur, mais en réalité, j’étais assez polyvalent : interprète, présentateur des spectacles, agent au centre d’information, gardien de nuit ou encore commis de cuisine. Cela peut être assez difficile car ton emploi du temps est plein.  Néanmoins, avec la super ambiance familiale qui régnait dans tout le camping, c’était toujours un plaisir de donner un coup de main. En fait, tu es plus ou moins coincé avec tes collègues pour toute une saison, donc tu as plutôt intérêt à coopérer.

Je me sentais parfois comme un vrai instituteur

Chaque matin, je buvais toujours une tasse de café, en lisant un journal. Après cela, mon collègue français et moi allions ensemble préparer le club enfants. Nous avions divisé le mini club par langues : un groupe français et un groupe néerlandais. Nous faisions tout de même beaucoup d’activités en commun. On jouait à beaucoup de jeux, avec toujours l’idée d’apprendre quelque chose aux enfants. Nous enseignons aux enfants français des mots en néerlandais, et vice versa. Parfois, je me sentais l’âme d’un professeur ! Après cela, je prenais une pause que je passais la plupart du temps à la piscine.

Ensuite, je me rendais aux activités de l’après-midi. Elles prenaient souvent place dans la piscine du fait du soleil des montagnes françaises. On jouait au water-polo par exemple, ou descendions le toboggan.

Je prenais parfois le kart pour promouvoir les activités auprès des vacanciers. Le contact était vraiment sympa, ils me demandaient souvent ce que je faisais au camping et comment j’avais obtenu ce job. La fin de la journée se concluait le plus souvent dans la mini boîte de nuit, ou par un spectacle.

Pendant mes jours libres, je m’organisais quelques voyages. J’ai visité deux-trois villages des alentours et aussi fait du canyoning et du canoë dans les rapides. C’est à faire une fois dans votre vie. À la fin de ma journée, j’allais le plus souvent prendre un verre avec les collègues.

Conseil de Yari !

Mon conseil ? Toujours être vous-même, vous investir au sein de votre équipe et donner le meilleur de vous-même. Quand vous reviendrez à la maison, cela vous manquera énormément et vous regretterez tout ce que vous n’avez pas eu le temps de faire.

Clefs de voiture perdues…les enfants à la rescousse !

J’avais perdu les clefs de ma voiture, j’ai alors demandé aux enfants du mini-club de m’aider à les chercher. Je me suis retrouvé avec un bataillon de 30 marmots pour m’assister !!