Tenants et aboutissants de la formation d’animateur

Campingtainment training
26 octobre 2016 ArticlesFormationInterviewsNo category

Lisanne dispense des formations pour les animateurs de concert avec ses collègues du Campingtainment. Formation ? Appelez-ça plutôt un camp d’entrainement. Après cette semaine, tous les participants deviennent des animateurs endurcis, prêt à partir à l’assaut de leur futur camping. Lisanne vous donne un aperçu de cette folle semaine.

« Tous les domaines de l’animation sont traités. Les animateurs chef d’équipe ont une instruction à part. Le premier jour ? On fait seulement de la théorie. Tout le monde est encore frais avec un cerveau en état de marche, c’est donc le bon moment d’ingurgiter un tas d’informations. Ça sonne ennuyeux mais ça ne l’est pas.

Les jours suivants comprennent des travaux pratiques : Danse, Ateliers de théâtre, sport et grands jeux. Les participants doivent aussi créer leur propre spectacle et le jouer sur scène. Comme ça, nous pouvons voir s’ils peuvent bien improviser. Dans la soirée, nous faisons toujours du théâtre. Le vendredi, on se rend à la piscine, c’est le moment de l’aérobic. Avec l’après-midi, arrive la fin de la semaine et tout le monde repart à la maison ».

Shopping

“Le meilleur moment de la formation ? C’était les spectacles et les scénettes du début de soirée. Ma favorite chanson du cours de danse est Shopping. Elle raconte l’histoire d’un enfant qui n’aimait pas faire les courses. Une fois, j’ai été appelé par une maman qui avait le CD pour les enfants du camping à la maison. A chaque fois qu’elle allait faire les courses avec sa fille, cette dernière se mettait à entonner Shopping !

Certains cours étaient vraiment uniques. J’ai vraiment pu le vérifier quand j’ai commencé mon job. Il y avait plein d’enfants dans le camping. Quand ils nous ont vus jouer, ils ont directement voulu participer. C’était vraiment un truc de malade. Le théâtre en formation devant les collègues, c’est également idéal pour s’entrainer.

Au début, tout le monde est un peu réticent, mais en peu de temps, le groupe se rapproche et fait corps. Peu à peu, ils deviennent une vraie équipe, avant d’être un groupe. Les numéros s’échangent et les demandes d’ajouts sur Facebook pleuvent. Tout le monde veut rester en contact. Ça fait vraiment plaisir ».